Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
akannijacques
Description du blog :
Informatique et système d'information, Economie, Protection sociale, Assurance maladie, Audit
Catégorie :
Blog Economie
Date de création :
14.08.2009
Dernière mise à jour :
19.03.2014

RSS

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Assurance maladie (1)
· Audit, Organisation, Restructuration (7)
· Creation d'emploi (2)
· Economie, Politique (1)
· Gestion de projet (2)
· Gestion electronique de documents - GED (1)
· Gouvernance (6)
· Métier de consultant (1)
· Pauvreté-Développement (2)
· Présentation (1)
· Protection sociale (5)

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or akannijacques
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· METIERS DE L’ORGANISATION, L'audit organisationnel
· Approche méthodologique de l'Audit commercial
· DEROULEMENT D'UNE MISSION D'AUDIT, Ordre de mission
· DEROULEMENT D'UNE MISSION D'AUDIT, La réunion d'ouverture
· Détermination des honoraires des consultants

· Entretien Routier par la méthode HIMO
· SCHEMA DE MISE EN OEUVRE DE PROJET
· Mission audit: Collecte d'informations
· Mission audit: Rencontre avec la direction auditée
· ORGANISATION ET PERFORMANCE DES ENTREPRISES
· Audit des ressources humaines de l'administration publique
· La protection des pauvres contre le risque de maladie
· MICRO-FINANCE ET REDUCTION DE LA PAUVRETE
· BASSES DU DEVELOPPEMENT, Procédures et suivi évaluation
· MODELE DES 3 PALIERS

Voir plus 

Statistiques 34 articles


Thèmes

administration afrique akanni archivage argent audit background bande bonne cadre cadres classement

Derniers commentaires Recherche
Recherche personnalisée

Détermination des honoraires des consultants

Détermination des honoraires des consultants

Publié le 20/01/2010 à 09:47 par akannijacques

Détermination des honoraires des consultants

 

Domaine : Consultation

 

Le 20 01 2010

Par Jacques AKANNI

Ingénieur Polytechnicien en Informatique et Gestion

Expert en Audit, Organisation et Méthodes,

Système d’Information et Statistiques

 

Le consultant est un prestataire de services en conseil. Il existe plusieurs raisons pour vous motiver à engager un Consultant : l'expertise spécialisée, l'urgence, l'objectivité, la confidentialité, la crédibilité. L'activité de conseil peut être définie comme une prestation à fort contenu intellectuel, limitée dans le temps et effectuée par une personne extérieure.

 

Le métier de consultant est nouveau en Afrique et les statistiques montrent que les consultants débarquent souvent des pays développés pour offrir leurs prestations dans nos pays en Afrique. Il est donc important de mettre en place des stratégies permettant de développer le métier de consultant et d’encourager ceux qui se lancent dans cette voie en leur proposant des activités.

En dehors de nécessité de disposer de compétences spécifiques, donc d’une bonne connaissance, pour ne pas dire très bonne connaissance du domaine d’intervention, il se pose le problème des honoraires qui sont souvent trouvés énormes alors que les consultants du Nord coûtent encore plus cher aux projet auxquels ils sont affecté en Afrique.

Il faut savoir qu’un consultant doit couvrir en 8 mois ses besoins salariaux de toute une année et que pour des raisons de travail décent, tous ses gains ne sont pas affectés à ses dépenses générales. Il doit en retirer les charges sociales, les assurances complémentaires notamment pour les couvertures d’assurance maladie et de vieillesse, et enfin payer ses impôts.

Dans ces conditions, des honoraires de 320 à 350EUROS par jour et un per diem de 200EUROS par jour (janvier 2010) n’est pas du tout excessif.

 

Les méthodes pour déterminer les honoraires 

 

Dans l'industrie de la consultation, il existe plusieurs méthodes pour déterminer les honoraires et une grande variété de prix existe parmi les firmes de consultants.

Plusieurs raisons expliquent cette variation dans les coûts. Les firmes les plus importantes et les consultants dotés d'une plus vaste expérience ou d'une capacité unique, peuvent exiger une compensation plus élevée pour leurs services. D'un autre côté, il est pratiquement impossible de codifier les services de consultation de manière à établir des échelles d'honoraires standards. Examinons donc, d'abord, les modes de rémunération.

 

Les honoraires fixes

Le consultant entre dans un engagement d'honoraires fixes lorsqu'il a un contrôle effectif du projet et peut estimer le nombre de jours / consultants avec un haut degré de certitude. Ceci s'applique aux études qui ne présentent aucune complexité inhabituelle. Même si le travail peut requérir une investigation extensive, les faits tendent à suivre une approche logique, ce qui permet au consultant d'avoir suffisamment de temps pour analyser le problème et faire des recommandations. Le client est protégé par le montant fixe et tout travail additionnel est absorbé par le consultant. Cette méthode permet au client de comparer les soumissions de plusieurs firmes et de pouvoir budgéter ses dépenses.

 

Le montant maximum

Cet arrangement diffère du précédent en ce sens que le coût ne peut excéder le montant fixe mais peut être moindre. Cette méthode est utilisée lorsque le consultant n'est pas certain de l'étendue exacte du travail mais est d'accord pour fixer une limite de coût. Cette situation survient lorsqu'un client demande une soumission sans donner de délai suffisant pour évaluer l'envergure du travail à faire.

 

Le per diem

Le per diem est en général utilisé lorsque le projet est de courte durée ou lorsqu'un client désire utiliser un consultant très spécialisé pour un mandat restreint. Le danger de cette méthode, pour le client, est d'accorder un contrat sans limite de temps. Pour contrer ce désavantage, il est préférable que le consultant fournisse une facture périodique des honoraires gagnés.

 

Les honoraires périodiques

Parfois, un client préfère engager un consultant sur une base continue. Avec ce genre d'entente, le client s'assure une continuité de services et le consultant bénéficie d'un revenu régulier. En général, les honoraires périodiques sont moins élevés qu'un per diem. Certains consultants sollicitent uniquement des clients sur une base d'honoraires périodiques et dispensent leurs services à trois ou cinq entreprises, sur une base continue.

 

Le contrat

Un contrat est préparé lorsque le client désire un engagement obligatoire entre le consultant et lui-même. Cette pratique se rencontre surtout dans les organismes gouvernementaux. Plusieurs compagnies importantes préfèrent aussi la formalité d'un contrat. Le contrat peut être utilisé pour préciser que toute l'information est confidentielle, que toute innovation est la propriété du client, etc.

 

La valeur du projet

Dans certaines circonstances, un travail peut avoir une valeur intrinsèque au-delà du nombre de jours / consultants réalisés. Par exemple, un plan stratégique pour une entreprise peut valoir plus que le temps requis pour le préparer. Si un consultant fournit un service en dehors de l'ordinaire qui est mesurable, le client peut lui accorder une compensation additionnelle. Cependant, les montants doivent être spécifiés avant de commencer l'étude et quantifiés en termes précis.

 

Le pourcentage sur les bénéfices

Quelques consultants préfèrent bénéficier d'une compensation basés sur les bénéfices. Cette méthode est utilisée dans des programmes d'amélioration des profits et des études de génie industriel. La difficulté d'application de cette méthode réside dans le fait que les objectifs du consultant et ceux du client peuvent différer. Le consultant peut être intéressé dans des bénéfices à court terme alors que le client peut l'être dans les bénéfices à long terme. Des frictions et des désaccords peuvent en résulter.

 

Le paiement contingent

La méthode de paiement contingent, est utilisée, quand il est entendu que le paiement sera effectué lorsque des résultats auront été obtenus. La plupart des consultants n'accepteront pas d'arrangements contingents parce qu'ils ne peuvent contrôler complètement les résultats d'un programme. Cette pratique est plus souvent utilisée dans le domaine des ventes où des objectifs de ventes peuvent être mesurés en termes quantitatifs.

 

Le paiement différé

La méthode du paiement différé est utilisée pour étendre le coût de la consultation sur une période de temps de sorte que les bénéfices obtenus pourront payer les honoraires dus. Cette méthode est occasionnellement utilisée auprès des entreprises qui sont incapables de payer le montant total des honoraires à la fin de l'engagement du consultant. Elle peut aussi être utilisée lorsque la compagnie est dans une situation financière difficile. Du fait que ce genre d'arrangement est plus spéculatif, le consultant peut charger un montant plus élevé pour compenser.

 

Les honoraires plus bonus

Parfois un client désire ajouter un facteur de motivation à l'entente de base en offrant des honoraires acceptables plus un bonus. Cette méthode est utilisée dans des programmes d'amélioration des profits, lorsque des résultats tangibles sont obtenus. Il en est ainsi par exemple lors des programme de récupération d'arriérés de paiement (recouvrement) notamment dans le domaine de la protection sociale où les institutions trainent des masses importantes de cotisations impayées. Ce bonus négocié peut osciller entre 2% pour un consultant seul et 10% pour une entreprise engagée dans les recouvrements importants.

 

EN CONCLUSION

Il existe plusieurs méthodes de rémunération et il s'agit de choisir la méthode de compensation qui correspond le plus aux besoins et aux bénéfices des deux parties, le client et le consultant.

Quant aux coûts proprement dits, ceux-ci varient selon les firmes de consultants, selon l'étendue et la complexité d'un projet et selon le mode de réalisation du projet. Il faut dire que les coûts évoluent selon la durée du contrat: court terme (15 à 90 jours); moyen terme (91 à 365 jours) et enfin le long terme lorsqu'il excède 1 an.

 

:: Les commentaires des internautes ::

gnonkin le 07/11/2013
Merci cher Ami pour ces informations.
http://felix.centerblog.net